L'Elagage

Période propice 

La période propice pour ce type de travaux est l’automne et l’hiver. On peut penser que c’est pour des raisons pratiques de visibilité et d’accès dans la couronne de l’arbre (absence de feuilles), mais pas uniquement. À cette période, l’activité de la sève est ralentie. Il faut respecter le cycle biologique de l’arbre et ne pas perturber une montée de sève. Cela stimule la pousse du feuillage et des ramifications à la reprise. Une intervention annuelle n’est pas nécessaire. Au contraire, il est préférable de laisser passer deux à trois ans entre deux. 
Par contre, on retiendra que pour les arbustes et les fruitiers, une taille légère d’été favorise la floraison et la fructification. 

Matériel d’élagage 

Les équipements de protection individuelle comprenant : casque avec visière, chaussures de sécurité, gants, pantalon d’élagage (tissu renforcé), manches longues… 
La ceinture/baudrier sert à supporter les cordes nécessaires au maintien du grimpeur. 
Le matériel est entretenu et révisé régulièrement que ce soit celui de coupe (tronçonneuse, scie…), ou celui de maintien (cordage, mousqueton, harnais…). Ce suivi est autant légal que déontologique. 

Mise en sécurité des chantiers 

La démarche de prévention en matière de sécurité est indispensable. Il faut être très conscient du risque du métier. 
Seul le personnel dûment qualifié pour ce genre de tâche intervient sur les chantiers. Le grimpeur n’est jamais seul. Il doit être accompagné systématiquement d’au moins un « homme de pied ». Le rôle de ce dernier est de surveiller le bon déroulement de l’opération depuis le sol, de prévenir les dangers non perceptibles par le grimpeur qui est déjà en hauteur mais aussi de dégager les branches coupées et tombées au sol. 
Le périmètre d’intervention doit impérativement être délimité pour la sécurité des personnes (intervenants et passants) et des biens. 
Si les travaux doivent avoir lieu sur le domaine public, nous sollicitons, le cas échéant, des arrêtés pour interdire le stationnement, dans cette même logique. 

Niveau de formation des élagueurs 

Dans un premier lieu, il faut être conscient qu’une excellente condition physique est nécessaire pour exercer cette profession. 
Une très bonne aptitude mentale est également requise. Il faut pouvoir appréhender le danger et d'auto évaluer à bon escient. 
Une simple formation de paysagiste ne suffit pas. Il faut ensuite suivre une formation d’environ un an au sein d’un centre de formation agréé. Il s’agit d’un cursus complet alternant la théorie (à l’école) et la pratique (en entreprise). 

Intérêts de l’élagage 
 

  • Préserver une taille et un gabarit propre à chaque sujet.
  • Répondre aux besoins physiologiques et biologiques de l’arbre.
  • Apporter vitalité et résistance.
  • Supprimer les branches malades, abîmées ou gênantes.
  • En arboriculture, son rôle est d’améliorer la production de fruits en favorisant la pénétration du soleil au cœur du houppier.
  • En sylviculture, on cherche à favoriser la pousse du tronc en hauteur et en largeur, en limitant les départs de branches. Les nœuds formés nuisent à la valeur commerciale du bois.



Techniques d’élagage 
 

  • L’abattage : consiste à couper un arbre au pied pour des raisons sanitaires, esthétiques ou pratiques.
  • Le démontage : le grimpeur coupe les branches en morceaux et les fait descendre le long de cordage jusqu'au sol. Cette technique est utilisée lorsque l’arbre à abattre se trouve près d’une construction (bâtiment, mur) ou d’autres sujets que l’on souhaite conserver.
  • La coupe doit être faîte au ras du bourrelet cicatriciel, sans arrachage ni écrasement. Il ne faut surtout pas laisser de chicots qui sont à l’origine de la formation de nœud, de pourriture et de retard dans la cicatrisation.


Entretien des espaces verts
Taille de haies
Elagage
Traitement des pins
Entretien des copropriétés
Paysagiste Lyon et sa région
Déneigement
Démarche environnementale
Rapports d'interventions
1724, chemin de Janzé · 69380 Marcilly d'Azergues
Tél. : 04 72 54 90 90 | Fax. : 04 72 54 90 00
Courriel : solyev@solyev.fr